Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

28.10 Le métier de table Jane de chez Louet - premières impression

 

Depuis peu, je suis l'heureuse propriétaire d'un métier à 8 cadres, de table (le Jane de la marque Louet):


photo Alysse créations

Je n'ai encore installé que 4 cadres, pour mon premier apprentissage. Je n'ai encore qu'un peigne de 4 dents au centimètre et pas encore de double ensouple arrière pour des fantaisies. Je me régale déjà!

Il est drôlement bien conçu, que ce soit pour l'installation de chaîne "avant vers arrière" ou "arrière vers avant". On ne s'y casse pas le dos, ni la nuque.

Mes premières impressions: on perd très peu de fil à l'amorce et à la fin du tissage, si je compare aux autres métiers que j'ai vus et testés lors de mon stage chez Du fil à retordre. Je suis moins freinée pour faire des échantillons, du coup.

Il est léger et pliable, je peux l'emmener en camping-car quand je voyage.

Il semble assez low-tech pour que je comprenne ce qui coince quand ça coince.

Les manettes sont un peu plus lentes d'utilisation que les pédales d'un métier "au sol", mais c'est le prix à payer pour la portabilité. Et puis, j'utilise tellemnt de techniques "manipulées à la main" comme les inclusions, qui freinent de toute façon le travail...

Je reviendrai à ce billet au fur et à la mesure de mes pérégrinations avec le bel ami.