Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

4.2 Acheter des fils de coton bio ou pas?


photo Alysse créations - coton 16/2 bio
Je vais commencer à tisser des essuie-mains plutôt que des foulards ou des tissus. Je m'approvisionne en coton non mercerisé (plus absorbant que le mercerisé). Réputation hors pair de la marque hollandaise Venne, dont j'ai pu trouver des bobines chez Alysse créations. Ils ont le label Gots (global organic standard, soit l'équivalent du "bio" en fibres). Les teintures sont respectueuses de l'environnement, mais ne sont pas des teintures végétales à proprement parler. Ici, je manque de temps pour tout teindre moi-même, alors transigeons.

En pur coton, on a le choix entre du fil moyen 8/2 et du fil fin 16/2. Pour le mélange coton et lin qui s'appelle simplement cotolin (cottoline en anglais), on a du 22/2, bio aussi.

Je privilégie le 16/2, plus fin, que je doublerai quand je veux un effet 8/2 (par exemple en trame, effets overshot ou inclusions).

  • 8/2 coton: 650 m par 100g
  • 16/2 coton: 1350 m par 100g
  • 22/2 cotolin: 640m par 100g

Bio ou pas?

Je fais ici le même raisonnement que dans mon article sur le mohair local. Pour le métrage qu'on utilise pour un essuie-main, on n'hésite pas à prendre du bio. La différence de prix d'achat est minime. Exemple avec du coton 16/2 de chez Artifilum, sans label, et chez Alysse, label GOTS: non bio = 2.97€ , bio = 4.04€ pour un essuie main. Pour un euro d'investissement par essuie, je n'hésite pas, vu que la toute grande majorité de l'investissement est mon temps...

Densité en peigne

Avant de calculer le métrage à commander, il faut connaître sa densité en peigne. On comprend que les tisserands tournent autour de quelques types de fils seulement, car ça demande une analyse fine avant de commencer. Autant le faire une fois pour toutes et se limiter dans son stock.

Pour le 16/2 que je viens d'acheter en quantité (écrit "2/16" pour vos recherches sur les sites américains), je crois que je ne peux plus me fier aux tours de règle, car le fil devient bien fin. Ma première évalutation: 16 tours/cm, 8 tours/cm en doublé. Mais sur le site d'achat (Alysse créations) la densité tissage est annoncée entre 12 et 14 fils au cm. Jane Stafford donne plusieurs pistes: dans ses cours, elle le tisse en chaîne et trame à un peu moins que 8 f/cm pour un effet "gaze" en toile et à 9.5/10 f/cm pour des serviettes (epi et ppi, dans sa master chart perso). Elle le vend aussi, et indique alors 10-11 f/cm jusqu'à 11.8-12.6 f/cm D'autres sites de référence indiquent: 11f/cm pour de la toile souple, 11.8f/cm pour de la toile ferme, 12.6 f/cm pour du sergé.

Avant de faire mes propres tests, pour les achats, je me suis basée sur 10f/cm en toile et 13 f/cm en sergé.

Pour mes prochains achats de 8/2 coton et de 22/2 cotolin: on trouve en général "densité tissage 8-10 fils au cm", ou plus précisément 7.5-7.8f/cm pour de la toile souple, 9.5f/cm pour de la toile ferme, 11 f/cm pour du sergé .

Spécial geek

Les peignes et les fils n'ont pas tellement changé depuis les années '30 j'imagine. Les passionnés d'histoire du tissage ont à disposition une merveilleuse banque de données d'anciens articles : visitez sur le site de l'Université d'Arizona leur chapitre "tissage et associés" où ils ont réunis tous les articles et livres réunis par la grâce de Ralph Griswold, je crois. Dans les "articles", vous trouverez par exemple les anciens numéros de "Weaver", parmi lesquels le nr 1 du volume 4 inclut un article par Osma C. Gallinger sur l'empeignage selon les titres de fils: "Know Thy Threads".
Ce document, très précis, recense les types de réalisations (jupes, tweed, voilages, sacs, etc.) et les fils à utiliser selon les brefs + les densités en peigne. Le coton 14/2 de ce tableazu est proche en poids par kilo du 16/2 (conversions à l'appui, avec mon petit calcul automatique en excel, que je transmets à qui le demande via le forum tricofolk: 14/2 = 1420mt/kg, 16/2 = 13600mt/kg). Le 8/2 actuel est proche de leur perle 5/2 ou lin 18/2 (+-6500mt/kg). S'il faut vraiment jouer à se reconnecter à nos traditions, en tout cas.

Calcul métrage

Pour 5 essuies-main tissés sur une même chaine, chaque essuie de de 60cm sur 40cm (compter plus large à cause des 15% de rétrécissement) -> en coton 16/2 en toile, il me faut +-1600m, soit 1 bobine et un tiers pour la chaîne, et un peu moins pour la trame (+-1400m). Arrondissons à 3 bobines par série de 5 essuies, ce qui me fait 60% d'une bobine par essuie.

On peut utiliser des tableaux sur le net, comme le tableau de calcul automatique sur le site de Meta, à Anvers. Je préfère calculer avec la feuille excel que je me suis faite:

  • largeur * rétrécissement * nb de fils/cm = 40 *1.15 pour cont *10f/cm = 460 fils
  • achat chaîne = xx fils * longueur en cm * rétrécissement en% + perte avant/arrière (50cm) = (460*(300*1.15)) + 50cm = 1587m
  • achat trame = ((longueur finale en cm*1.15) * nb de fils/cm en tassage ))* (largeur *1.15%)) = (345*10)*46) = 1380 m
  • total de ce cas-ci: 3000m pour 5 essuies.

 

 

 



Lire les échantillons couleur