Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

1.3.19 Stages de tissage (BE FR)

Question par mail, de MC.

Je suis une nouvelle tisserande autodidacte (tricoteuse confirmée et teinturière occasionnelle) , qui fais mes premières armes avec un métier 4 cadres Erica de Louet.
Je cherche pas mal sur le web, pour m’inspirer mais surtout pour m’aider ( surtout en anglais, je ne trouve pas grand chose en français). Aurais-tu des ressources à partager avec moi, ou des rencontres (stages?) à me conseiller , vu que nous habitons la même région? Je suis à La Hulpe.

Ma réponse

Je n'ai pas de piste sérieuse pour le tissage par ici, en tout cas par des pros ou quasi. Je n'ai donc pas encore de billet prévu, comme je l'ai fait pour la teinture naturelle (Stages - Teintures naturelles en slow-dye). Tu n'es pas loin de Bernadette Voisin, à Chaumont Gistoux, ancienne tisserande recyclée en mosaïste et "upcycler" (voir Upcycling pull bordeaux ). Peut-être peut-elle te donner cours privé? Organiser un ministage? La contacter via son site Bernamosaique.

Je connais un atelier sympa dans une jolie ferme près de chez moi, mais ce sont plutôt des cours de hobby, pour débutants: Au fil d'antan, à Bornival.

Je n'ai pas cherché ardemment vu que je suis bilingue et que l'offre de cours est pléthorique aux States. Mais si je devais, je m'orienterais vers la Flandres (à condition que tu parles flamand, bien sûr, on tourne en rond). Pour mes années de céramique, j'ai été enchantée.

Certaines de nos académies des beaux arts sont pointues, comme celle de Charleroi l'est (ou l'était?) pour la céramique. J'avais pensé à Anderlecht pour le tissage, mais à entendre les questions techniques des élèves qui sont en fin de parcours de ce programme, je pense que la prof doit être plus une artiste qu'une technicienne du tissage. Je suis partiale car je cherche des cours techniques et pas des maîtres d'art.

De prochains billets sur le blog exposeront les pistes d'apprentissage vidéo ou images en français que je connais, comme je l'ai fait pour le filage.

Dans mes recensions des vidéos payantes ou cours en ligne qui existent pour apprendre le filage et le tissage, je qualifie en "master class" ceux qui montrent et donnent des recettes sans vraiment expliquer, et en "pédagogue" ceux qui ont une structure, une progression, envisagent les pièges etc. De vrais profs, donc. Ce n'est pas du jugement de valeur dans l'absolu, c'est une "couleur" pédagogique qui aide à s'y retrouver quand on cherche un stage. Pour ma part, je cherche les pédagogues, raison pour laquelle Jacey Boggs et Deborah Jarchow sont les reines de mon show en filage et tissage respectivement, parmi les vidéos payantes de craftsy et craftdaily.com.

Je ne fais donc pas ici une liste de ce que j'ai trouvé sur le net, ce qui n'aurait aucun sens car tout un chacun peut taper dans son moteur de recherche favori: "+ stage +tissage" et le nom de sa région s'il veut juste trouver une référence. Lors de mes apprentissages de céramique et de peinture à l'huile, j'ai tant perdu de temps avec des profs qui n'en étaient pas et qui pourtant faisaient la pub de leur stage. Il me fallait dépenser temps, argent, énergie pour le découvrir en direct. Epuisant! Or, on a désormais un outil fabuleux comme le net, qui permettrait qu'on puisse au moins qualifier les intervenants. Dont acte:


Si j'habitais à moins de 100kms de là (pour moi, le repère est Saumur ou Tours, que je repère sur la carte facilement), j'irais régulièrement aux cours de Betty du forum tricofolk (http://www.artissage-valdeloire.fr), car elle semble approcher les procédures de la manière que je comprends: contexte, pourquoi, comment, sérier/catégoriser. Et pas seulement dicter une recette, comme le font certains profs. Ce qui est leur choix, mais ne m'aide pas du tout. Betty a appris avec Erica Deruiter, je crois (la grande tisserande néerlandaise qui a donné son nom à un métier de chez Louet).

Les cours se déroulent à Chinon: semaine entière ou week-end pour les cours temporaires.

C'est une vraiee école de tissage avec des outils pédagogiques appropriés. Un atelier de 150 m2 dédié, des métiers variés, des livres en quantités, des échantillons de nombreuses structures...Et une formatrice formée auprès de tisserandes chevronnées.

Si tu as l'occasion de prendre un petit congé, tu peux t'arrêter un peu avant Paris chez l'association Du fil à retordre ( https://du-fil-a-retordre60.jimdo.com/). Ils donnent des cours réguliers et par thèmes, les contacter par téléphone 0033 06 85 29 30 39 via Katy60 sur le forum tricofolk. Ils sont à 60600 Clermont de l'Oise.




Les prochains cours de tissage sur métier à cadres, chez Francis & Bart, à Courtrai. Animés par Francis, bilingue, cours très denses. Il n'est pas avare de son temps et de ses précieux conseils de tisserand curieux de toutes les techniques. Deux jours sur chaîne préourdie ou à partir de zéro: 20-21 ou 23-24/7. 189€ pour 2 jours.
Amateurs de teintures non végétales, il anime aussi des stages en été (un jour) pour apprendre la teinture sur soie et autres fibres nobles avec des teintures classiques. 350€ pour un jour. Le prix comprend +-200€ de fibres de luxe.


Hors tissage, je pense aussi aux cours de filage avec les Filandières de Wallonie , guilde dont je fais partie.



Autres adresses, récoltées auprès des participants du forum tricofolk, avec commentaire par la personne qui les connaît en direct:

Les Toiles Filantes, atelier de création et d'enseignement en tissage artisanal à 22130 Plancoët (près de Dinan, Bretagne) Tél : 06 85 68 52 03 puybaret@free.fr. +- 600 km de Bruxelles, via Amiens et Caen

Voir en direct chez tricofolk les autres adresses citées par les camarades, adresses dont je ne connais pas les commentaires: forum tricofolk