Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

La dentelle de leno au métier: leno à perles ou à doup

17.4.2022 Pour embrayer sur le montage utilisé dans le dernier billet: le leno à perles,un récap' sur la procédure et un petit test.

 


Grosso modo,il existe deux types de dentelle leno véritable:

1) soit le leno contrôlé par le tisserand, réalisé à la main où les extrémités de la chaîne sont tordues avec les doigts et où une baguette aide à maintenir la torsion en place avant qu'on ne passe la trame

2) soit le leno contrôlé par le métier à tisser - on ajoute un élément, soit des perles entre les lisses et le métier soit des doups (lisses supplémentaires accrochées sur un cadre). Ce dispositif élimine la tâche fastidieuse de tordre les fils de cchaîne les uns autours des autres, avec les doigts, à chaque duite ou presque.

Le leno à doup produit une shed plus confortable que le leno à perles. Dans mon essai d'hier, à perles, choisi pour sa facilité de mise en oeuvre, j'ai utilisé une navette plate, ça le faisait. J'ai parfois dû picoter la chaîne derrière le peigne pour que les fils se mettent en place (plutôt la pincer comme si on jouait de la harpe). Prochaine fois, je testerai les doups.

A ce que j'ai compris, on peut produire un pseudo-leno en dentelle suédoise (huck lace).

Pour une explication en images du leno à doup, lire l'article d'Irma Spaargaren sur Weavezine: "Give it a Twist: Doup Leno", très détaillé.



image de Spaargaren

idem, installation des doups (ou ficelles de croisement?)

Comportement des fils quand on lève les cadres 1 et 2

Autre façon de voir. Extrait d'un article Handwoven, novembre 1989


J'ai réempeigné la toute fin de chaîne du projet "Chenille maison", à 8 fils au cm (4 par dents, obligatoire en leno à perles). J'ai marché les quelques options proposées par Betty, dans le livre mentionné page précédente. C'est vraiment un échantillon pour voir, les fils ne sont pas bien choisis, la densité non plus, mais voici ce que ça donne:



gauche: endroit; droite: envers

de haut en bas, marchage:

1, 23, 1, 4, 23, 4

1, 2, 3, 2, 3, 4 (= "leno rythmé" dont j'aime particulièrement l'envers, on ne voit pas le relief sur la photo)

1, 2, 3, 4

1, 23, 4
1, 4


Je combinerai volontiers du 1,4 simple avec des rythmes réguliers de "leno rythmé", sur des fils de laine bien tordus au filage (pour supporter la tension). J'en ferai soit une écharpe entière, soit des bandes pour intégrer dans une veste.