Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

Double tissage: inspiration Paul O'Connor

21.3.21 Sur https://www2.cs.arizona.edu/patterns/weaving/webdocs.html on peut chercher tous les anciens documents qui ont trait au "double weave", comme les notes de cours du formidable Paul O'Connor.


Il a aussi écrit un article plus succint, qui est compilé dans Magic of Double Weave (chez Interweave Press).

On enfile un sergé suivi 1234 alternant 1 foncé (1F) et 1 clair (1C).

Ce document est un exercice où l'on comprend comment un esprit synthétique et mathématique peut "voir" le double tissage en 4 cadres. Je ne peux traduire tout l'article, mais je peux transmettre le raisonnement et les brefs ad hoc.

Je tâcherai un jour de l'expliquer en vidéo, ce sera plus limpide.

O'Connor identifie de nombreuses paires à associer en double tissage (où certains font doublon), d'où découleront ses diverses propositions de marchage:

  • soit les cadres 12 dont le pendant sera 34
  • soit 13 24
  • soit 14 23
  • soit 23 14
  • soit 24 13
  • soit 34 12 .

Paires de cadres à marcher, en 4 cadres:

  1. soit les fils des cadres 1 et 2 sont en nappe 1, le complément: cadres 3 et 4; seront en nappe 2
    le grand classique des marchages en double tissage
    -> 1 - 123 - 2 - 124
    ce qui revient à 1 & 2 en nappe 1 et 2 & 4 en nappe 2 (on a retenu qu'on ôte les 12 du marchage de la nappe 1, pour ne tisser que la nappe 2 - voir la base)
    c'est le I ci-dessous
  2. soit les cadres 1 et 4 sont en nappe 1 - ce qui amènera un fil de chaine foncé et 1 fil de chaîne clair
    le complément = 2 et 3
    -> 1 - 124 - 4 - 134
    ce qui revient à 1 & 4 en nappe 1 et 2 & 3 en nappe 2
    puisque 124 = (1)2(4) et 134 = (1)3(4)
  3. soit cadres 1 et 3 en nappe 1
    le complément 2 et 4
    -> 1 123 3 134
    ce qui revient à 1 & 3 nappe 1 et 2 & 4 en nappe 2
    puisque 123 = (1)2(3) et 134 = (13)4
  4. soit cadres 2 et 3 en nappe 1
    le complément 1 et 4
    -> 2 123 3 234
    ce qui revient à 2 & 3 en nappe 1 et 2 & 4 en nappe 2
    puisque 123 = 1(23) et 234 = (23)4

Pour jouer avec les couleurs, il imagine en outre d'intégrer 4 couleurs pour 4 cadres. Il les nomme A B C D (exemple A: sable; B: rouge; C: pêche; D: rose) -
ce qui donnera 6 combinaisons:

  • AB et CD;
  • AC et BD;
  • AD et BC;
  • BD et AC;
  • CD et AB

Il préparera donc un échantillon où l'on enfilera, en changeant tous les centimètres ou plus, les couleurs à enfiler en cadres pair et impair:

  • ABAB,
  • ou ABCD,
  • ou BACD,
  • ou CDAB,
  • ou DABC.

Il y a de quoi s'amuser.

Dans l'échantillon qu'on tissera, on alternera le rythme entre les 4 marchages repérés ci-dessus.

On changera de couleur à chaque changement de bloc (tous les cm ou multiples, selon la chaîne choisie), sans varier les marchages, en s'attachant par exemple à la paire 12/34. Les couleurs seront alternées selon les rythmes ci-dessus, par exemple.

Puis on jouera des couleurs à l'intérieur des blocs au sein de la trame, en installant un rythme de "color and weave" (armure factice):

  • 1*A 1*D
  • ou 4*D 1*B,
  • etc.

Et cela sans changer les 6 marchages sinon on ne s'y retrouverait pas.