Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

Echantillon de lirette de coton

6.4.2022 Contexte mes essais de diverses techniques de tapis, après une pause "tissus", aujourd'hui, la lirette (en anglais "rag rug").

Même chaine que le tapis corduroy précédent, même empeignage, même enfilage. C'est un tout petit échantillon, sur la fin de chaîne qui me restait (chaîne d'essai typique, càd assez courte déjà; il ne restait quasi rien).

J'ai rythmé parfois en T1 T2, parfois en T1 14 T2 23 ou T1 34 T2 12 pour avoir quelques flottés. Rappel: l'enfilage est très particulier, voir le corduroy

Pour les lirettes, on préfère en général une chaîne de couleurs alternées, qui donnent du relief de tons: dans ce cas-ci, 1/3 bande rouge, 1/4 bande de fils bleus en chaîne et le reste en jaunes et beiges, aussi en larges aplats.

On peut aussi monter une chaine unie en format blocs, proches de l'été/hiver ou taqueté - ce que Collingwood appelle "4 end block draft" (two tie-ups) - ce que j'ai pratiqué ici: tapis en taqueté, restes de laine maison (279); auquel cas on utilisera en trame deux types de tissu contrastés.

Ici, je me contente de tester le comportement des tissus selon les marchages.

 

 


au tombé de métier


Tout au début, j'ai utilisé de larges bandes de 2.5cm: la densité doit être trop élevée, les bandes se tassent mal. Je les étalais comme prévu, puis je battais. En vain... Voir haut du tissu où même avec une seule duite de toile, l'espace est trop grand.


Puis je suis passée au format 0.75cm environ pour les bandes de tissu (gris, noirs et suivants, vers le bas de la photo). J'ai essayé un peu de trames jointes, aussi.


J'ai testé les duites telles quelles, sans repositionner les bandes de tissu pour qu'on voie bien l'endroit. Aussi ajouté de la toile en laine.




puis à la fin le tissu repositionné à la main pour qu'on voie bien l'endroit. après lavage machine (risqué avec l'inclusion de laine...). Après lavage, on ne voit plus de différence entre le tissu tel quel et le repositionné soigneusement, dans le bas. Les flottés de tissu n'ont aucun intérêt, c'est plus chiffonné qu'autre chose. Je garde l'idée pour des aplats de fil, entre les bandes de tissu.


Le résultat final, lavé et repassé

Le résultat est plus net, je garde les passages de laine et de coton en fil; je garde la densité du haut, j'oublie les flottés en tissu, je garde les trames jointes éventuelles.

Cela, me donne envie de refaire un projet "lirette à porter" avec des chutes de soie que je n'ai jamais pu jeter...