Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

18.4 Le tissage, enfin!

Dans mon programme exploratoire des fibres, après avoir arpenté les coulisses de l'exploit teinture au naturel, j'en suis à la rubrique tissage, enfin!

Amusant, j'arrive au tissage parce que j'ai teint des fils; les copines font le chemin inverse...

Pourquoi le tissage, plus que le crochet ou le tricot, peut-il emmener l'esprit si vite vers des ondes gamma (enfin les ondes qui marquent l'état méditatif)?

J'ai enfin un peu de temps pour expérimenter le mini-métier à tisser d'enfant Eichhorn, acheté il y a plusieurs mois. Quelle patience il faut quand on explore!

Je ne connaissais à l'époque pas encore l'offre d'Alysse Créations, que je privilégierais - petite boutique internet, Nord de la France proche de Virton, animée par Sandrine, très partageuse sur tricofolkforum. Pas mal de tutoriels super bien faits. En outre, le petit jouet que j'avais acheté: camelote, pas mal de défauts.


chez Alysse créations

 

Réaction de Pascaline à mon premier projet: "C est quand meme incroyable que des fibres qui paraissaient bonnes a jeter se soient révélées en nappe , puis au filage et enfin au tissage ! J aime beaucoup ton essai en tissage qui met bien en valeur les couleurs et le filage qui était pourtant du "vite fait". "

Historique. Elle m'a en effet aidée à récupérer de la laine que n'importe qui aurait jetée. Lors de ma découverte de la laine chez Ecocentre, Marie nous avait donné un peu de toison (quel mouton? chais plus), à carder. J'avais gardé ces nappes fraîchement cardées par la débutante que j'étais. Je les avais teintes lors de mes expériences de semi bouillon et de macérations acides, sans savoir encore qu'il faut être assez délicat avec les laines.

Résultat: je suis arrivéechez Pascaline avec des "boules" plutôt que des nappes. Entre autres une "boule" de laine qui était restée trois mois dans un bain très acide. "Boule": imaginez un chien afghan à poils longs que vous n'avez jamais brossé, ce sont plutôt des dreadlocks que des boucles. Eh bien: ça!

Pas découragée pour autant, Pascaline me propose de les carder à la machine ensemble. J'avais aussi amené de la toison brute, teinte en indigo. Pour ce qui me fait trois petites pelotes maintenant, on y a passé une heure, tout de même:

-

Je ne sais combien de temps elle-même a mis pour filer le résultat. Même "vite fait", en fantaisie, ça n'a pas dû être cinq minutes...

Tests tissage

J'ai continué de fines bandes pour apprendre le tissage, pendant que je regarde les copines partageuses me montrer les trucs de tisserande en vidéo. Pas encore fixés au lavage:


test 1: les laines filées fantaisie à partir des dreadlocks, sur trame lin


test 2: du chanvre de chez Alysse créations, teintures garance et cochenille + un peu de laine pour adoucir. Sur trame lin. Je ne sais quoi faire de ce chanvre rugueux, cassant. Pas possible en reliure. En crochet: yiiiks, il "râcle les doigts". Ici: joli petit objet totémique. Finira dans un livre, mais comment? où? quoi?


test 3: du bleu du maine du Hibou, teintures garance et combinaison,
alterné avec les laines filées fantaisie à partir de mes "dreadlocks"


test 4: tout en fil de lin ou quasi; je teste de glisser des gros fils de laine + deux lignes de "rya" en laine; je teste la technique de mélanger des couleurs dans la même ligne ("stalactites" ou icicle en anglais chez Katie Dickinson)


test 5: Mélange de bleu du maine épais du Hibou + fils de lin indigo, pour voir les jeux de structure


test 6: toujours pour jeux de texture; alterner rangs de rya avec fils de lin clairs (disparus dans le fouillis)
"Rya" pour un effet tapis floccati: voir chez Sandy Boccuzzo
historique chez Melinda Byrd

J'ai intégré d'autres fils de mes laines locales (Hibou etc).

Pour me rappeler comment je fonctionne:


Pour me rappeler comment faire, la prochaine fois que je m'y mettrai. J'ai déjà rangé mes fils de lin et de coton sur des cartelettes, qui bien pratique finalement, me servent de fuseau. Je bloque les fils alternés avec une aiguille à tricoter, je glisse la cartelette dessous comme un fuseau ("lancer" : pas possible ici, trop rudimentaire).
Gauche sur la photo: le fuseau fourni avec le métier, chargé de laine filée fantaisie épaisse.
D'autres fois, j'utilise aussi une aiguille de tapissier (près du fuseau sur la photo), je n'ai alors pas besoin d'aiguille à tricoter.

Je viens enfin de trouver une vidéo sur ce petit outil, je n'avais pas cherché en japonais! vidéo
J'y ai compris à quoi sert la grosse barre en bois avec stries...

En vidéo: tisser sans matériel spécifique

J'ai réuni quelques vidéos d'inspiration pour les instits qui voudraient y mettre les petiots, sans sou férir (même pas les 15€ du petit métier). J'ai choisi des filles plutôt synthétiques, qui passent pas des plombes à montrer leurs doigts pendant la vidéo:

Voir aussi le tissage en sangle arrière, qui permet de tisser très finement dès que la passion a pris mais qu'on veut rester dans l'ultra-low-tech.: