Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

Echarpes mohair de France - notes techniques

4.1.21 Je viens d'acheter des pelotes de mohair & soie chez ma copine Véronique, éleveuse de chèvres angora près de Maubeuge (membre de Mohair de France, la ferme de Mormal). J'entame une écharpe et j'en profite pour faire l'épicière: calculs divers.

Issu de la toison de la chèvre angora -- restons concentrés: la laine angora provient d'un lapin, la fibre mohair provient d'une chèvre qui s'appelle "angora"... -- le mohair est réputé comme l’une des fibres naturelles les plus luxueuses au monde : son lustre, son brillant et son toucher permettent d’obtenir des couleurs chatoyantes et durables. En France, les éleveurs de chèvre angora se sont regroupés au sein de collectivités, comme "le Mohair de France".

"Acheter du mohair paysan c’est soutenir une agriculture qui vit grâce à la transformation directe de ce qu’elle produit, et qui ne pourrait pas exister sans cette filière."

Le fil de mohair d'une ferme de France revient au double du prix d'un kidsilk que j'achèterais chez garnstudio (la marque Drops*). Je suis une bonne commerçante, c'est presque un jeu, mais j'ai aussi un coeur. Quel est le sens de ma vie si je nourris l'industrie plutôt que les artisans, tout en tenant les discours que je transmets dans mes livres et mes blogs?

* Drops kidsilk: 25 g = environ 210 m à 4.50€ prix officiel (parfois à -15%, soit 3.8€ selon promos, sur sites) - https://www.garnstudio.com/yarn.php?show=drops-kid-silk&cid=8

Raisonnement de l'épicière que je suis à mes heures: si l'on calcule en ouvrage fini, dans ce cas-ci une écharpe de 1.8M sur 25cm de large, je paye 25 à 30€ (3 pelotes) à un artisan local et à une filière noble plutôt que 14€ à une industrie.

NB. En général, on compte 1 pelote pour un col ou une paire de mitaines, 3 pour une belle écharpe et 8 pour un pull.

Industrie représentée ici par Drops, dont je ne connais pas les valeurs mais qui doit sous-payer les producteurs et les ouvriers, sans compter qu'on ne sait rien de la qualité de l'élevage de ces chèvres angora, si elles sont parquées et maltraitées comme en Afrique du sud, yiiiiks. Drops ne pourrait offrir des prix pareils sans cette attitude de pur économiste.

Je peux facilement répercuter cette différence dans le prix de vente de l'écharpe, vu que le libellé local et respectueux étant porteur, les acheteurs sont prêts à payer la différence. Et vu que ce type d'écharpe en teinture végétale et tissage artisanal artistique se vend plus de 100€, la différence de prix est minime.

Détails

Je calcule avec le 80 chevreau/20 soie de chez Véronique.

Pour une écharpe de 1.8 m de long (franges comprises) sur 25cm de large, tissée en densité de 3 fils au centimètre (mohair oblige), j'ai besoin de +-180 m pour la chaîne et un peu moins pour la trame. Pelotes de 115 mètres. 3 pelotes: 345 mètres. Prix de 3 pelotes 80/20 chevreau et soie): 30€ chez Véronique.

La même écharpe en 25cm de large, par le réseau Mohair de France, se vend +-52€ (soit le prix des pelotes teintures chimiques, tissage en machine?). Je sais que quand on aime on ne compte pas, mais j'aime valoriser mon temps de travail.

Pour tisser uniquement (sans évaluer les lavages et bobinages divers pour la teinture, le lavage final et repassage, la torsion des franges), j'ai calculé que je mets 2h de préparation pour une ou plusieurs écharpes tissées sur une même chaîne; puis que je tisse une seule écharpe de longueur 1.80m en modèle simple, monocouleur, en 3 heures intenses.

Si je vends l'écharpe 100€, en déduisant les 30€ de fournitures et les 21% de tva, je récolte 57€ pour couvrir tous les frais afférents, la main d'oeuvre et la recherche/développement (je rigole). Dans ce cas-ci, en ne comptant que la main d'oeuvre, j'ai travaillé à 10€ de l'heure bruts.

Si je la vendais à 52€, j'aurais travaillé à 2.5€ de l'heure. Eh bien c'est non!

J'en profite pour partager mes notes perso de fibreuse ex-chef d'entreprise. Je ne peux pas m'empêcher de redonner un peu de place à la gestionnaire que je fus. Théoriquement, comme en édition, on devrait multiplier par 5 + tva du pays le prix de revient. Aheuuueuuum: une étole à 210€ prix consommateur? Impayable, n'est-il pas?

deux chales mohair 40cm large sur 160cm long à 3 f/cm:

* 480m de chaîne (prévu sur chaîne de 4 m +-)

* 192 m de trame par chales

* +- 4 pelotes pour la chaîne; 1.5 pelote par étole -> 3.5 pelotes au final par étole

(3.5 pelotes de mohair soie 80/20 à 125m par 25g à 10€/pelote)

FINAL = 35€ de fourniture de base par chale/étole pour le mohair de France - je trouve juste de les vendre 105€ pièce s'il s'agit de pièces uniques, en teintures végétales et tissage à main

deux  chales en laine fine à 8fils/cm: 40cm large sur 160cm long:

* 1300m de chaîne ,

* 512m de trame par étole

* 1.25 cone de zephir, 250 gr ou 1875 m = 26€ * 1.25 = 33€

FINAL 1 = 16.5€ de fourniture de base par chale/étole pour la laine fine - je trouve juste de les vendre 75€ à 105 € pièce s'il s'agit de pièces uniques, en teintures végétales et tissage à main

cinq essuies coton 16/2 12fils/cm 40cm large sur métier (+- 35cm en réel finale) sur 65cm long ourlet compris:

* 2000 à 2580m de chaîne (selon essais),

* 2000 à 2250 m de trame (idem)

* 3 à 4 cones de 1350m = 27 à +-40€ selon les sources

FINAL = 6 à 8€ de fourniture de base par essuie (selon sources) - je trouve juste de les vendre 30€ à 45 € pièce s'il s'agit de pièces uniques, en teintures végétales et tissage à main

Produire en collectivité

La coopérative de transformation des fermes de Mohair de France est la SICA. Elle assure la collecte du mohair brut auprès des éleveurs puis la transformation, pour l’essentiel par des entreprises et artisans lainiers français. Les différents articles obtenus sont estampillés « Mohair des Fermes de France », assurant à l’acheteur un article de très grande qualité, produit et transformé principalement en France et vendu par le producteur. Plus d'info chez https://sicamohair.com/

Chaque producteur trie sa propre laine, envoie la plus belle et reçoit sa propre production, transformée en fils ou en vêtements.

Pour le tricot, le crochet ou le tissage, il y a 3 fils principaux en pelotes ou en cones:

  • le 60/40 chevreau-soie;
  • le 80/20 chevreau-soie;
  • le pur chevreau.

Je partagerai pour chaque écharpe de ma confection les données techniques pour ces fils particuliers (empeignage, armure, etc.). Comme je l'ai fait pour Etole aux 3 sergés en mohair local ou Echarpe en mohair/soie de France (141).

Les calculs sont tout différents pour le mohair que je file moi-même, ou pour du mohair industriel comme j'en ai acheté en brocante sociale (Echarpe mohair et filés fantaisie nr 88). Contexte oblige.

Sur le site de Mohair de France ( https://www.mohair-france.com/), on peut trouver diverses infos:

Et localiser les éleveurs près de chez vous, dans ce cas: le Nord

Cliquer l'image pour accéder au compte facebook du Mohair de Mormal, en attendant le site (jeune créateur oblige!).